Hymnes et Cantiques : 200 à 209

 

Édition 1991

 

Table des matières :

1     Cantique 200

2     Cantique 201

3     Cantique 202

4     Cantique 203

5     Cantique 204

6     Cantique 205

7     Cantique 206

8     Cantique 207

9     Cantique 208

10      Cantique 209

 

 

1                        Cantique 200

 

Cantique 200 verset 1

 

Ô Jésus, mon cœur soupire

Après toi de jour en jour.

Avec ardeur je désire

Le moment de ton retour.

Je m’écrie avec les tiens :

«Amen, Seigneur Jésus, viens !»

Divin trésor de mon âme,

C’est toi seul que je réclame.

 

Cantique 200 verset 2

 

Comme un cerf altéré brâme

Après l’onde au frais courant,

Telle, en ce désert, mon âme

Après toi va soupirant.

Je m’écrie avec les tiens :

«Amen, Seigneur Jésus, viens !»

Ô mon Sauveur, quand sera-ce

Que mes yeux verront ta face ?

 

Cantique 200 verset 3

 

Jouir de ta riche grâce,

Célébrer ton grand amour,

Te voir, Jésus, face à face,

Être avec toi sans retour

Me fait dire, avec les tiens :

«Amen, Seigneur Jésus, viens !»

Réponds au cri de mon âme,

Car c’est toi que je réclame.

 

 

2                        Cantique 201

 

Cantique 201 verset 1

 

Amis, prenons courage !

Bientôt va se lever

Un matin sans nuage :

À l’éternelle plage

Nous allons arriver,

Nous allons arriver.

 

Cantique 201 verset 2

 

Ici-bas les tempêtes,

Ici-bas les douleurs,

Nul repos pour nos têtes :

Où trouver des retraites

Pour abriter nos cœurs ? (bis)

 

Cantique 201 verset 3

 

Mais pour l’âme docile

Il est un heureux port ;

C’est le repos tranquille,

Un calme et sûr asile

À l’abri du Dieu fort. (bis)

 

Cantique 201 verset 4

 

Amis, prenons courage !

Bientôt va se lever

Un matin sans nuage :

À l’éternelle plage

Nous allons arriver. (bis)

 

 

3                        Cantique 202

 

Cantique 202 verset 1

 

Pour le cœur travaillé, pour l’âme triste et lasse,

Jésus, dans ton amour il est un doux repos,

Un repos permanent dans l’ineffable grâce

Qui chercha des pécheurs et porta leurs fardeaux.

 

Cantique 202 verset 2

 

Nous trouvons le repos quand nous courbons la tête,

Ô Sauveur adoré, sous ton joug plein d’amour,

Apprenant de toi seul, de ta grâce parfaite,

À porter patients le faix de chaque jour.

 

Cantique 202 verset 3

 

Repos, divin repos ! Nous l’avons sur la terre

En suivant le sentier, tout brillant de clartés,

Qui vers toi nous conduit, là-haut dans la lumière,

Au repos éternel de tous les rachetés.

 

 

4                        Cantique 203

 

Cantique 203 verset 1

 

Pourquoi crains-tu, mon âme ?

Au fort de la souffrance,

Le Seigneur n’est-il pas ton appui, ton soutien ?

Élève en haut les yeux : il est ta délivrance.

Il ne te laisse pas : mon âme, ne crains rien.

 

Cantique 203 verset 2

 

Qu’il me faille affronter tourments, combats, épreuves,

Passer par le creuset où l’on affine l’or,

Entrer dans la fournaise ou traverser les fleuves,

Il reste mon Sauveur, mon guide, mon trésor.

 

Cantique 203 verset 3

 

Non, je ne craindrai rien. Ni Satan, ni le monde,

Ne peuvent me ravir des bras du bon Berger.

Là je savoure en paix sa charité profonde ;

Là je suis pour toujours à l’abri du danger.

 

 

5                        Cantique 204

 

Cantique 204 verset 1

 

Vers toi, Jésus, vers ma patrie,

Je vais guidé par l’Esprit Saint ;

Sans crainte, à lui je me confie

De jour en jour, jusqu’à la fin.

 

Cantique 204 verset 2

 

Il me soutient, il m’encourage

Dans le chemin qui mène au ciel ;

Bientôt, au bout de mon voyage,

Je vais te voir, Emmanuel.

 

Cantique 204 verset 3

 

Cependant, le long de la route,

Fermant l’oreille à tout vain bruit,

En silence mon âme écoute

La douce voix de ton Esprit.

 

 

6                        Cantique 205

 

Cantique 205 verset 1

 

Jésus est l’Ami suprême,

Le tendre Ami de mon cœur ;

Jésus est Celui qui m’aime,

Mon Refuge et mon Sauveur.

 

Cantique 205 verset 2

 

Jésus-Christ est la Lumière

Qui vient éclairer mes pas,

Pour qu’en suivant ma carrière

Mon pied ne s’égare pas.

 

Cantique 205 verset 3

 

Jésus est l’Amour fidèle,

Mon Repos en ce bas lieu ;

Il est la Vie éternelle

Et me conduit jusqu’à Dieu.

 

Cantique 205 verset 4

 

Jésus est mon Espérance :

Bientôt il viendra du ciel

Me ravir en sa présence

Dans le repos éternel.

 

Cantique 205 verset 5

 

Mon Espoir, mon Tout, ma Vie,

Ô Jésus, Lumière, Amour,

Qu’ici je te glorifie

En attendant ton retour !

 

 

7                        Cantique 206

 

Cantique 206 verset 1

 

Te laisser seul agir et nous tracer nos voies,

Dieu de paix, Dieu d’amour !

Trouver auprès de toi la source de nos joies,

À tout instant du jour !

À tout instant du jour !

 

Cantique 206 verset 2

 

Et lorsque nous voyons, isolés, sans défense,

Quelque danger surgir,

Cherchant un sûr abri dans ta seule présence,

Te laisser seul agir ! (bis)

 

Cantique 206 verset 3

 

Te laisser seul agir, et, sûrs de ta victoire,

Nous reposer en toi,

Puis être par toi-même introduits dans la gloire,

Pour prix de notre foi ! (bis)

 

 

8                        Cantique 207

 

Cantique 207 verset 1

 

Ô Sauveur, ô vrai Dieu, toi la vie éternelle,

Fontaine qui jaillis toujours fraîche et nouvelle,

Profonde et pure source où vient puiser la foi,

Tout pécheur a la vie en s’approchant de toi.

 

Cantique 207 verset 2

 

Que le souffle brûlant du désert nous consume,

Que le ciel embrasé chaque jour se rallume,

Si nos forces déjà commencent à fléchir,

L’eau coule du Rocher et vient nous rafraîchir.

 

Cantique 207 verset 3

 

Mais bientôt, aux accents de ta voix souveraine,

S’ouvrira devant nous le céleste domaine.

L’aube en rougit déjà les radieux sommets,

Et du fleuve éternel nous boirons à jamais !

 

 

9                        Cantique 208

 

Cantique 208 verset 1

 

Seigneur, lorsque je contemple

Les ouvrages de tes mains,

Le ciel, voûte de ton temple,

Qui couvre tous les humains,

 

Cantique 208 verset 2

 

Quand je vois l’armée immense

Des astres brillant aux cieux,

Soutenus par ta puissance

Dans leurs orbes radieux,

 

Cantique 208 verset 3

 

Je comprends ma petitesse,

Mon néant et ta grandeur,

Je sens toute ma faiblesse,

Ô Dieu, puissant Créateur !

 

Cantique 208 verset 4

 

Je ne suis devant ta face

Qu’un être infirme et pécheur ;

Puis-je espérer que ta grâce

Me regarde avec faveur ?

 

Cantique 208 verset 5

 

Ah ! je sais que ta tendresse

Daigna s’abaisser vers moi,

Me prit dans ma petitesse

Pour m’élever jusqu’à toi.

 

Cantique 208 verset 6

 

Oui, le pécheur misérable

A plus de prix à tes yeux

Que le cortège innombrable

Des étoiles dans les cieux ;

 

Cantique 208 verset 7

 

Car, dans ton amour suprême,

Tu m’as donné pour Sauveur

Ô mon Dieu, ton Fils lui-même,

Les délices de ton cœur !

 

 

10                  Cantique 209

 

Cantique 209 verset 1

 

Quand, dans ma course, à la borne arrivé,

D’où je revois le chemin de ma vie,

Je laisse au loin, de ce poste élevé,

Mes yeux errer sur la route suivie,

Ni larme, ô Dieu, ni regret, ni soupir

Ne vient troubler mon âme qui déborde :

Pour ton enfant il n’est qu’un souvenir,

Le souvenir de ta miséricorde.

 

Cantique 209 verset 2

 

Ah ! s’il est vrai que mes pieds ont laissé

Mille faux pas empreints sur la poussière ;

Sur mon sentier, si l’obstacle dressé

A, trop souvent, ralenti ma carrière,

Combien de fois, au lieu de me punir,

Tes tendres soins, ta pitié qui déborde,

N’ont, dans mon cœur, laissé qu’un souvenir,

Le souvenir de ta miséricorde !

 

Cantique 209 verset 3

 

La sombre nuit pâlira désormais :

Demain le but apparaîtra sans voiles !

Le chemin monte, et vers les purs sommets

Semble déjà rejoindre les étoiles.

Là-haut, joyeux, dans l’immense avenir,

J’exalterai ton amour qui déborde,

Car, dans le ciel, il n’est qu’un souvenir,

Le souvenir de ta miséricorde !