Hymnes et Cantiques : 150 à 159

 

Édition 1991

 

Table des matières :

1     Cantique 150

2     Cantique 151

3     Cantique 152

4     Cantique 153

5     Cantique 154

6     Cantique 155

7     Cantique 156

8     Cantique 157

9     Cantique 158

10      Cantique 159

 

 

 

1                        Cantique 150

 

Cantique 150 verset 1

 

Salut, paix et pardon ! Ô joyeuse nouvelle

Pour de pauvres pécheurs !

Qui guérit de nos cœurs la blessure cruelle,

Et calme nos terreurs. (bis)

 

Cantique 150 verset 2

 

Salut, paix et pardon ! Que ces mots retentissent

Partout dans l’univers !

Oui, Seigneur, qu’en tout lieu tes rachetés unissent

Leurs voix à nos concerts ! (bis)

 

Cantique 150 verset 3

 

Salut, paix et pardon ! Ô Jésus, ta souffrance

Nous acquit le bonheur :

D’un cœur reconnaissant nous chantons ta clémence,

Ô notre Dieu Sauveur. (bis)

 

Cantique 150 verset 4

 

Gloire à l’Agneau de Dieu ! Force, honneur et puissance

À l’Homme de douleur

Qui mourut sur la croix pour notre délivrance !

Nous t’adorons, Seigneur ! (bis)

 

 

2                        Cantique 151

 

Cantique 151 verset 1

 

Tu m’as aimé, Seigneur, avant que la lumière

Brillât sur l’univers que ta voix a formé,

Et que l’astre du jour, parcourant sa carrière,

Versât la vie à flots sur la nature entière.

Mon Dieu, tu m’as aimé ! (bis)

 

Cantique 151 verset 2

 

Mon Dieu, tu m’as aimé, quand, sur la croix infâme,

On vit de Jésus-Christ le corps inanimé ;

Quand, pour me racheter de l’éternelle flamme,

Ton saint Fils a porté les crimes de mon âme,

Mon Dieu, tu m’as aimé ! (bis)

 

Cantique 151 verset 3

 

Tu m’aimeras toujours ! Ni Satan, ni le monde,

De cet amour jamais n’arrêteront le cours ;

Où le mal abonda, la grâce surabonde :

À ton amour, ô Dieu, que mon amour réponde,

Toi qui m’aimes toujours ! (bis)

 

 

3                        Cantique 152

 

Cantique 152 verset 1

 

Ta gloire, ô notre Dieu, brille dans ta Parole ;

Elle est, pour tes enfants, un trésor précieux ;

C’est la voix d’un ami qui soutient et console ;

C’est la lettre d’amour écrite dans les cieux.

 

Cantique 152 verset 2

 

En la lisant, notre âme est toujours rafraîchie,

Notre cœur déchargé des plus rudes fardeaux.

C’est la source abondante où se puise la vie,

Le fleuve de la grâce aux salutaires eaux.

 

Cantique 152 verset 3

 

Ô vous qui gémissez dans les sentiers du monde,

Vous dont le cœur s’agite et s’abat tour à tour,

Venez tous y trouver la paix pure et profonde,

Que donnent l’Évangile et l’éternel amour.

 

 

4                        Cantique 153

 

Cantique 153 verset 1

 

Écoutez tous une bonne nouvelle :

C’est pour sauver que Jésus-Christ est mort !

Qui croit au Fils a la vie éternelle :

Notre salut est un don du Dieu fort. (bis)

 

Cantique 153 verset 2

 

Pécheurs perdus qui, dans votre misère,

Vers un Dieu saint n’osez lever les yeux,

Venez à Christ : il révèle le Père,

Le Dieu d’amour qui l’envoya des cieux. (bis)

 

Cantique 153 verset 3

 

Ah ! recevez cette douce parole

Que l’Esprit Saint adresse à votre cœur.

C’est Jésus seul qui guérit et console :

Accourez tous vers ce divin Sauveur. (bis)

 

 

5                        Cantique 154

 

Cantique 154 verset 1

 

D’un même cœur, ô Dieu, tes bien-aimés

Chantent ta gloire et ton amour suprême ;

Tous tes conseils sont la fermeté même,

Et tes desseins ne varieront jamais.

 

Cantique 154 verset 2

 

Le jour est proche, ô Dieu de vérité,

Où terre et ciel fuiront devant ta face ;

Mais tous tes saints, monuments de ta grâce,

Subsisteront durant l’éternité.

 

Cantique 154 verset 3

 

Le jour est proche !... Oh ! viens, Seigneur Jésus !

Viens consommer le salut dans la gloire !

Viens engloutir la mort par la victoire,

Et dans les cieux rassembler tes élus !

 

 

6                        Cantique 155

 

Cantique 155 verset 1

 

Fils bien-aimé, pur objet de délices,

Centre béni de l’amour paternel,

Tu devins homme, et par ton sacrifice

Nous connaissons cet amour éternel.

 

Cantique 155 verset 2

 

Centre éclatant de lumière infinie,

Soleil divin dont la face reluit,

Sous tes clartés nous naissons à la vie

Et de nos cœurs l’obscurité s’enfuit.

 

Cantique 155 verset 3

 

Centre d’attrait pour la race coupable,

Ô Fils de l’homme élevé sur la croix,

Ton sang versé, fontaine inépuisable,

Lave à jamais, sauve celui qui croit.

 

Cantique 155 verset 4

 

Centre de gloire et de magnificence,

Agneau de Dieu, de splendeur couronné,

Tout l’univers proclame ta puissance ;

Ton peuple élu t’adore prosterné.

 

 

7                        Cantique 156

 

Cantique 156 verset 1

 

Te contempler face à face,

Écouter ta voix d’amour

Qui, par mille soins de grâce,

Nous conduisait chaque jour ;

 

Cantique 156 verset 2

 

Te suivre en brillant cortège,

Vêtus d’un fin lin, pareil

Au pur éclat de la neige

Sous la splendeur du soleil ;

 

Cantique 156 verset 3

 

Plus de nuit, plus de distance !

Ton Épouse à ton côté,

Reflétera ta puissance,

Et ta grâce, et ta beauté.

 

Cantique 156 verset 4

 

Fruit de ton amour suprême,

On la verra dans ce jour,

Environnée elle-même

De ton éternel amour.

 

Cantique 156 verset 5

 

Cet amour, sans le comprendre,

Nous l’adorons à genoux,

Car ta croix le fit descendre

Et s’abaisser jusqu’à nous.

 

Cantique 156 verset 6

 

Oui, déjà sa plénitude,

Par le sceau de ton Esprit,

De joie et de certitude

Nous abreuve et nous remplit,

 

Cantique 156 verset 7

 

Jusqu’au grand jour, sans nuage,

Que désire notre foi,

Où nous aurons en partage

De n’aimer Jésus que toi !

 

 

8                        Cantique 157

 

Cantique 157 verset 1

 

Quand tu viendras, Jésus, par ta puissance

Les morts en toi seront ressuscités,

En un clin d’œil ravis en ta présence,

Devant le Père en gloire présentés.

 

Cantique 157 verset 2

 

Nous, les vivants qui restons sur la terre,

Trésor caché qu’a désiré ton cœur,

Pendant la nuit, veillant avec prière,

Nous t’attendons du ciel comme Sauveur.

 

Cantique 157 verset 3

 

Regrets, soupirs, et larmes et souffrances,

Sont inconnus dans le céleste lieu :

Tu le remplis, Jésus, de ta présence ;

Là tout est paix : c’est le repos de Dieu.

 

Cantique 157 verset 4

 

Là, recueillis dans la maison du Père,

Enfants de Dieu, peuple d’adorateurs,

Autour de toi, bien mieux que sur la terre

Nous serons rois et sacrificateurs.

 

Cantique 157 verset 5

 

Ô profondeurs de l’amour insondable

Qui joint la grâce avec la vérité !

Tu visitas l’homme esclave et coupable,

Un monde impur contre Dieu révolté.

 

Cantique 157 verset 6

 

Abandonnant ta splendeur infinie,

Tu descendis dans le sein de la mort,

Et sur la croix, ô Prince de la vie,

De nos péchés tu subis l’affreux sort.

 

Cantique 157 verset 7

 

Prenons courage, amis, levons nos têtes ;

Frères, l’Époux, le Seigneur va venir !

Il nous convie à l’éternelle fête ;

Repos d’amour : c’est là notre avenir !

 

 

9                        Cantique 158

 

Cantique 158 verset 1

 

Nom merveilleux qui rend visible,

Sur la terre où règne la nuit,

Dans sa splendeur inaccessible,

Le Dieu que jamais œil ne vit !

 

Cantique 158 verset 2

 

Nom de l’Homme humble et solitaire

Plein de pitié pour nos malheurs,

Qui porte, esclave volontaire,

Le lourd fardeau de nos douleurs ;

 

Cantique 158 verset 3

 

Nom sans pareil, dont la puissance

Répond toujours à notre foi ;

Nom qui rassemble, en ton absence,

Tes rachetés autour de toi ;

 

Cantique 158 verset 4

 

Nom souverain, que Dieu le Père

Établira Seigneur de tout ;

Devant qui cieux, enfer et terre

Un jour courberont les genoux,

 

Cantique 158 verset 5

 

Nom nouveau, suprême partage

Des rachetés victorieux,

Nom que l’Église, d’âge en âge,

Portera dans les nouveaux cieux ;

 

Cantique 158 verset 6

 

Nom de Jésus que nul ne sonde,

Nom du Dieu fort d’éternité,

Et de l’Agneau, Sauveur du monde,

Et de l’Homme ressuscité ;

 

Cantique 158 verset 7

 

Nom de l’Étoile matinière,

Nom de l’Astre brillant du jour,

Gloire à toi, nom de la Lumière,

Béni sois-tu, nom de l’Amour !

 

 

10                  Cantique 159

 

Cantique 159 verset 1

 

Ô Dieu qui nous appris le chant de l’allégresse,

Nos cœurs à ton appel répondent en ce jour ;

Mais comment oublier notre extrême faiblesse

Pour pouvoir dignement célébrer ta tendresse

Et louer ta bonté qui demeure à toujours ?

 

Cantique 159 verset 2

 

Quand, bannis loin de toi, plongés dans la misère,

Nous gisions dans la nuit, sans espoir de secours,

Soudain devant nos yeux resplendit la lumière :

Jésus nous révéla ton nom si doux de Père

Et ta grande bonté qui demeure à toujours.

 

Cantique 159 verset 3

 

Ô notre Dieu Sauveur, toi dont la grâce unique

N’a jamais éprouvé d’obstacles à son cours,

Admirable en conseils, en moyens magnifique,

Nous te célébrerons dans l’éternel cantique,

Et louerons ta bonté qui demeure à toujours !